Régénération communautaire à Sara Park

Frappée par la récession économique, la municipalité de la ville de Birmingham a réduit ces dernières années le budget d’entretien de ses parcs. La tâche a été reléguée à trois sous-traitants d’entretien des sols, l’un d’entre eux étant interne à la municipalité. Cependant, certains parcs sont maintenant délaissés, certains terrains de jeux sont devenus dangereux pour les enfants, des chemins d’accès ont disparu et l’évacuation des broussailles n’est pas assuré.

« CSV Environment » a crée un partenariat avec les communautés locales souhaitant sauvegarder leur parc. « The Friends of Sara Park » est un groupe communautaire composé de résidents locaux et d’organisations souhaitant améliorer leur parc, pour le bien de la communauté dans son ensemble, et ce en partenariat avec la municipalité de Birmingham. Le parc, situé à l’est du centre ville, a été le théâtre d’actes criminels et antisociaux. Depuis 2003, le groupe s’efforce à faire de ce parc un meilleur lieu de vie et de travail, en y apportant des améliorations et en faisant participer des écoles locales concernées par l’éducation environnementale.

Par l’intermédiaire de « the Friends of Sara Park », « CSV Environment »travaille désormais avec la communauté et les écoles locales pour mener de nouvelles consultations visant à identifier les améliorations que les habitants souhaitent apporter à leur parc et à leur quartier. Cette consultation comporte trois étapes : la première étant la bonne vieille méthode du questionnaire, envoyé aux écoles, aux centres de loisirs ou posé directement aux utilisateurs du parc. Le deuxième volet comprend des ateliers auxquels participent activement les résidents, incluant l’utilisation d’une maquette du parc fabriquée par les enfants du centre de loisirs. 

Cette maquette est utilisée comme une table sur laquelle on vient planter des cure-dents surmontés de « cartes de suggestion », permettant d’identifier et de localiser les améliorations à apporter. Cette maquette sera utilisée à l’occasion de la journée en famille à Sara Park le samedi 20 mars, et ce dans le but d’attirer le maximum de résidents, tous âges et toutes origines sociales confondues, afin de leur donner l’occasion de mettre leur opinion en avant. Cette même maquette sera également présentée dans des maisons de retraite ou centre d’accueil de jour aux résidents plus âgés et ce pour leur donner l’occasion de faire entendre leur voix.

Le troisième et dernier volet de ce processus de consultation passe par l’organisation d’activités destinées aux enfants et aux jeunes dans le parc, pour en faire des acteurs impliqués dans le changement et conscients de l’importance de prendre soin de leur environnement. Ces activités vont du désherbage des sous-bois au nettoyage du parc, en passant par la plantation de graines dans les plates-bandes de fleurs sauvages, l’effacement des graffiti et la plantation d’arbres.

« Ce processus de consultation est primordial pour l’amélioration des parcs et des espaces ouverts à travers toute la ville de Birmingham. Les résultats ont prouvé que lorsque la communauté s’implique à part entière, le parc reprend un deuxième souffle, il devient le cœur des activités de quartier et améliore la santé et le bien-être tant de ses utilisateurs que des résidents avoisinants ». Sarah Royal, Responsable de projet chez« CSV Environment ».

« CSV Environment » travaille main dans la main avec des communautés de Birmingham et de Bristol afin de rendre les habitants actifs dans la vie de leur quartier, d’éradiquer l’exclusion sociale et d’encourager une citoyenneté active. C’est en sensibilisant la population sur les étapes pratiques à suivre pour changer les choses que « CSV Environment » les aide à trouver des solutions à long-terme et durable pour leur habitat.

Pays: 

Royaume-Uni

Thématiques: