BREXIT : un "toolkit" pour faciliter l'enregistrement des travailleurs européens

Mercredi, 25 Juillet 2018

Conséquence directe du Brexit, le statut des citoyens européens résidant au Royaume-Uni est voué à changer. Le Home Office vient ainsi de dévoiler un ensemble d'outils à destination des employeurs britanniques, dans le but de les aider à guider leur personnel européen dans les démarches relatives à leur statut migratoire.

Le 21 juin 2018, le gouvernement britannique publiait une déclaration d'intention sur le futur statut des citoyens européens résidant au Royaume-Uni. Le document atteste de la volonté des conservateurs au pouvoir d'encadrer plus strictement l'immigration des citoyens européens, rendant par exemple obligatoire leur enregistrement auprès des autorités britanniques via une demande de statut payante. Afin de donner une dimension concrète à cette déclaration, le Home Office, dirigé par Sajid Javid, vient de dévoiler un ensemble d'outils à destination des employeurs britanniques et plus particulièrement de leur personnel européen. Ce "toolkit" est constitué de vidéos, de guides et de dépliants censés guider les travailleurs européens dans les démarches relatives à leur statut migratoire.

On estime qu'entre 3.5 et 3.8 millions de ressortissants européens travaillent actuellement au Royaume-Uni. Nicolas Hatton, fondateur du mouvement The 3 Million, dont l'objectif est de protéger les droits des citoyens européens installés au Royaume-Uni, juge que cette annonce est prématurée, dans la mesure où les termes du divorce entre le Royaume-uni et l'UE n'ont pas encore été fixés de manière définitive. La nouvelle procédure d'enregistrement des citoyens européens doit faire l'objet d'une phase test qui commencera le 28 août prochain dans trois universités de Liverpool et douze structures rattachées au système de santé publique britannique (NHS). Déjà, des voix s'élèvent pour dénoncer une procédure complexe, coûteuse et peu attentive aux situations particulières.