election_pe_2019

Les élections européennes et après ?

Mardi, 28 Mai 2019

Les résultats définitifs sur la composition du Parlement européen ont été publiés. Prochainement, ce sera au tour du ou de la président.e du Parlement d'être élu.e par les député.e.s européen.ne.s. En juillet sera nommé.e le ou la président.e de la Commission européenne.

À quoi ressemblera le Parlement ?

Les 751 sièges des député.e.s européen.ne.s sont répartis entre dix groupes politiques européens. La sortie effective du Royaume-Uni suite au Brexit réduira le nombre de sièges à 705.

  • Droite conservatrice (PPE) : 180 sièges
  • Sociaux-démocrates (S&D) : 145 sièges
  • Libéraux (ADLE & R) : 109 sièges
  • Ecologistes (Verts / ALE) : 69 sièges
  • Droite eurosceptique (ECR) : 59 sièges
  • Droite populiste europhobe (EFDD) : 54 sièges
  • Extrême droite (ENL) : 58 sièges
  • Extrême gauche (GUE / NGL) : 39 sièges
  • Autres (pour le moment sans appartenance à un groupe européen) : 30 sièges
  • Non inscrits : 8 député.e.s

composition_pe_elections

Quelle est la suite ?

Le 28 mai : les chefs d'Etat et de gouvernement des vingt-huit États membres se réuniront pour reprendre leurs échanges sur la répartition des postes clés de l'UE, notamment la présidence de la Commission européenne.

Le 2 juillet : session inaugurale du nouveau Parlement. Les député.e.s de la mandature 2014 – 2019 ayant officiellement cessé leurs fonctions la veille, leurs successeur.se.s élu.e.s ou réélu.e.s du siègeront pour la première fois à Strasbourg du 2 au 5 juillet. Lors de cette séance plénière constitutive du Parlement européen, ils éliront leur président.e, les 14 vice-président.e.s et les 5 questeurs (chargés de la gestion financière et de l'administration du Parlement). Les député.e.s européen.ne.s décideront également du nombre et de la composition des commissions permanentes

Du 15 au 19 juillet : première possibilité d'élection du ou de la président.e de la Commission européenne. Les États membres se seront accordés à cette date sur le choix du ou de la candidat.e au poste de président.e de la Commission. Le Parlement européen procèdera à un vote à la majorité absolue (la moitié des député.e.s + un.e).

Si celui-ci n'obtient pas la majorité requise, le Conseil européen devra, à la majorité qualifiée, proposer un.e autre candidat.e dans un délai d'un mois.

Automne 2019 : auditions des commissaires européens. Les commissaires désignés par le Conseil, en accord avec le ou la président.e élu.e de la Commission, se présenteront devant les commissions parlementaires de leur futur domaine d'activité. En cas d'évaluation négative, ces dernières pourront conduire un.e candidat.e à se retirer. Le collège des commissaires devra ensuite être approuvé collectivement par un vote unique du Parlement.

Du 21 au 24 octobre : discours inaugural du nouveau ou de la nouvelle président.e de la Commission européenne. Si le calendrier indiqué présenté ici est respecté, le nouveau ou la nouvelle président.e de l'exécutif européen se présentera devant les eurodéputé.e.s pour décliner les grandes lignes de son mandat à venir.