Brexit

Brexit : une urgence européenne

Mercredi, 18 Mai 2016

Le "Brexit" est définitivement l'un des sujets politiques les plus brulants du mois de juin à venir... et le sera peut-être bien après. Comment sont perçus le référundum et ses possibles conséquences en Europe ?

Le 23 juin 2016, les anglais se prononceront sur leur souhait de quitter ou non l'Union européenne. D'un côté, nous sommes tentés de saluer l'importance démocratique qui est accordée aux citoyens anglais. D'un autre côté, il est palpable qu'ils ne peuvent décider sans pression. Les menaces se succèdent de la part des partenaires européens et internationaux. Après Barak Obama, c'est le FMI qui met en garde les anglais sur les conséquences néfastes à prévoir sur l'économie de leur pays s'ils décidaient de quitter le projet européen.

Des voix au sein du pays s'élèvent pourtant pour la sortie de l'UE. The daily telegraph a publié une lettre signée par 300 sociétés dans ce sens et d'après le Financal Times, 37 % des sociétés soutiennent désormais le Brexit, contre 30 % en janvier. De leur côté, 40% des citoyens y seraient favorables (contre 44% pour l'autre camp) selon un récent sondage de l'institut YouGov.

Le débat est intense également outre-manche. L'Observatoire du "Green European Journal" nous livre un tour d'horizon des différentes opinions de ses partenaires européens sur la question. Affaire à suivre...