Effet direct des « Pics d'Or »

Mercredi, 20 Février 2019

La Fondation Abbé Pierre a décidé de remettre pour la première année des « Pics d'Or » récompensant les dispositifs les plus inventifs au service de la lutte contre les sans domicile fixe (SDF). Jouant sur l'ironie, cette cérémonie avait pour but de dénoncer des installations toutes plus abberantes les unes que les autres.

Grillages, pics, pots de fleurs ou encore barricades, toutes les inventions sont bonnes pour limiter l'accès des SDF à des lieux où ils pourraient s'assoupir et entacher l'image de marque de certaines sociétés. Les prix remis portaient tous des noms univoques du type « Fallait oser » pour un abribus ne contenant qu'un seul siège (et de taille minuscule) à Biarritz ou encore « Le clou » pour l'invention la plus agressive remportée par BNP Paribas Fortis qui n'a pas hésité à recouvrir une zone d'une de ses agences de Paris de clous pour empêcher les SDF de s'y reposer. 

La fondation dénonce ce système « Ce mobilier urbain n’a d’autre vocation que d’empêcher les personnes sans domicile de se mettre à l’abri ou de se reposer dans l’espace public, symbolisant le rejet, toujours plus loin, des personnes les plus exclues

La remise des prix a eu un impact important sur la conscience collective. En effet, beaucoup de réactions et de relais de l'information ont été enregistrés sur les réseaux sociaux, forçant par la même occasion la célèbre banque à retirer ce dispositif. La fondation espère que cette cérémonie permettra d'aller plus loin et de recenser le maximum de mobilier de ce type. Elle invite dès lors tout le monde à partager l'information via le hashtag #SoyonsHumains sur les réseaux sociaux. 

 

Pays: 

France

Thématiques: